Entrepôts

Solutions

Les entrepôts sont des lieux de passage de grandes tailles. Il en découle des contraintes qu’il est nécessaire de prendre en compte lors de la définition des solutions de sécurisation et de sureté.

LES SPÉCIFICITÉS D’UN ENTREPÔT EN MATIÈRE DE SÉCURITÈ :

A/ C’est une zone logistique : il fait l’objet de nombreux passages par des personnes aux profils très différents : personnel interne à l’entreprise mais sans droits d’accès aux zones de stockage, personnel interne mais bénéficiant d’un accès aux zones de stockage, transporteurs de marchandises, agents de sécurité… Le système de sureté doit donc permettre la gestion de ces profils.

 B/ C’est une zone de stockage:
1. Les lieux peuvent être très étendus et comprendre plusieurs bâtiments. Il est donc impératif d’optimiser le déploiement du matériel de sécurité : 

- en fonction des distances de câblage : elles  peuvent imposer la présence de modules d’extension ayant pour vocation d’accroître les distances et d’autoriser différentes topologies de câblages.
- en fonction des accès : ils peuvent en effet être multiples, dédiés à certains publics, accessibles uniquement à certains horaires.

2. On y abrite des biens dont la valeur peut être importante. Il est important de penser l’installation de sécurité en fonction de la valeur des marchandises stockées notamment pour éviter de sous-dimensionner le système de sureté. Différents risques doivent être analysés :
- risque de vols internes
- risque d’intrusion & de vols externes
- risques techniques : panne de courant, inondation, incendies

3. Ce sont des lieux où la protection périmétrique (extérieure aux bâtiments) est importante. En effet, des conteneurs non encore déchargés peuvent être présents à proximité des quais de déchargement. La protection des parkings doit également être évaluée.

4.C’est un espace flexible, qui peut être appelé à évoluer en fonction des mouvements et de la nature des biens stockés. L’installation de sécurité devra donc prendre en compte cette spécificité afin d’être en mesure de s’adapter aux évolutions de configuration.

L’ALARME DANS UN ENTREPÔT :

Dans un entrepôt, le nombre de détecteurs est fonction de la taille et de la configuration des lieux. Les données ci-après sont données à titre indicatif et devront être validées par un installateur en fonction de l’aménagement des bâtiments :
- pour faire face aux intrusions depuis l’extérieur ou dans les zones sécurisées : du nombre d’accès. Compter 1 à 2 détecteurs par accès (fenêtres, portes, fenêtres de toit…) et une paire de barrières anti-intrusion (technologies infrarouge ou hyperfréquence) tous les deux quais de déchargement.

Comment est réalisée la protection ?

 L’installateur définira en fonction de la configuration de la maison des zones dites à risques ou passage obligatoire.
Il s’agit des différents endroits par lesquels passeraient forcément un intrus et qui devront donc obligatoirement être couverts par les détecteurs de l’alarme.  Suivants ces zones, des différents pourront être proposés :
- protection des portes et fenêtres : les ouvrants de l’entrepôt sont protégés par des systèmes à contact d’ouverture et/ou chocs. Ils permettent une détection en cas de bris ou d’ouverture qui déclenchera l’alarme.
- protection de zones à l’aide de détecteurs de mouvement.

- protection des quais de déchargement : elle demande une détection spécifique soit par l’intermédiaire de barrières soit en multipliant les détecteurs de contact sur les portes sectionnables (en raison de la largeur de ces portes).
- protection des zones extérieures : la protection aux abords du bâtiment est généralement  réalisée grâce à des détecteurs extérieurs. La protection des périmètres (clôtures, murs d’enceinte…) peut-être réalisée grâce à des barrières double technologies. Ces dernières combinent deux technologies (infrarouge et hyperfréquences) pour éviter les fausses détections.

Une attention particulière devra être portée aux sirènes. En effet, elles devront être en nombre suffisant pour porter sur l’étendue de l’entrepôt (à l’intérieur comme à l’extérieur).
Enfin, les entrepôts sont souvent des lieux isolés. Une télésurveillance doit être donc envisagée afin de garantir une intervention rapide en cas d’effraction. C’est pourquoi les alarmes Elkron sont compatibles avec les protocoles de communication utilisées par les télésurveilleurs.

LA VIDÉOPROTECTION DANS UN ENTREPÔT :

Les systèmes de vidéoprotection en entrepôt ont un triple rôle :
- ils permettent de dissuader les vols et les effractions.

- ils optimisent les actions des services de sécurité en leur permettant de mieux surveiller, en temps réel, l’ensemble du site.
- ils gardent en mémoire les délits et peuvent donc permettre d’identifier et de confondre les responsables d’actes de malveillance.

 Les caméras de vidéoprotection seront choisies en fonction de l’environnement à surveiller :
- luminosité ambiante  des zones
- utilisation intérieure ou extérieure

- longueur des champs à surveiller et niveau de détail souhaité (volonté de détecter la personne ou de l’identifier) : ces points détermineront la longueur de la focale à utiliser
- exploitation par du personnel de sécurité : certaines caméras pourront alors être motorisées pour permettre au surveillant de réaliser des rondes de surveillance.

 Les caméras seront reliées à un local technique sécurisé où seront stockés les matériels d’enregistrement (enregistreurs, serveurs PC…).

 LE CONTRÔLE D’ACCÈS DANS UN ENTREPÔT :

 Il permet de filtrer les accès selon les profils et notamment de restreindre les accès aux bureaux ou aux zones sécurisées de l’entrepôt aux seuls personnels autorisés. Il permet également d’effectuer un comptage des personnes présentes et de s’assurer que l’ensemble du personnel a bien quitté les lieux au moment de la fermeture.

 Le système de contrôle d’accès Elkron permet :

  • une gestion simple des accès et des badges par les personnes en charge de la sécurité du site.

  - Différents profils d’accès au logiciel peuvent être définis pour délimiter les périmètres d’intervention.
  - Une gestion des badges rapide et rigoureuse (suivi des modifications, annulation des badges perdus ou non restitués)
  - Des comptages sur zone permettent également des vérifications en temps réel des circulations dans l’entrepôt.
  - Une gestion des plans de masse pour repérer facilement les zones gérées.
  - Administration par PC en local ou à distance

  • d’automatiser certaines actions (notamment la mise en marche de l’alarme lors de la présentation du badge au moment du départ par exemple).